A Bicocca, rencontre avec les figures imaginaires de Juan Muñoz et les palais célestes d’Anselm Kiefer

A Bicocca, rencontre avec les figures imaginaires de Juan Muñoz et les palais célestes d’Anselm Kiefer

Dans le quartier de Bicocca, au nord de Milan, c’est toute l’histoire de l’industrialisation italienne et des luttes ouvrières qui ressurgit à chaque coin de rue. Si hangars industriels et villages ouvriers se mêlent aujourd’hui à l’architecture ordinaire, c’est que le quartier a connu une transformation spectaculaire depuis les années 1980. Devenu un lieu de culture par excellence, il mérite un petit détour hors des sentiers touristiques. Les amateurs d’art contemporain ne manqueront pas notamment la visite du Hangar Bicocca !

En vous rendant à Bicocca  (et avec la nouvelle ligne de métro, la « lilla » ça ne demande désormais qu’un petit effort) vous y croiserez sûrement des essaims bourdonnants d’étudiants. En effet, le projet de transformation de la zone Bicocca sur les anciens sites industriels (certainement l’un des plus gros projets de reconversion que la ville ait connu), conçu par l’architecte milanais Vittorio Gregotti, se développe autour du pôle de l’Università degli Studi Milano-Bicocca. Mais au-delà de l’université et des centres de recherche, l’attrait vient aussi de la présence du Teatro degli Arcimboldi, du même Gregotti, du multiplex Bicocca village (véritable temple du cinéma avec ses 18 salles) et le Hangar Bicocca.

Le fameux hangar, ancien lieu de production de la firme Breda, d’où sortaient dès le début du XXe siècle de nombreux engins : locomotives, wagons, machines agricoles et même des avions, est aujourd’hui devenu, après son rachat par Pirelli, l’un des lieux incontournables de l’art contemporain à Milan.

L’œuvre permanente réalisée par l’artiste allemand Anselm Kiefer spécialement pour le lieu, les « Sept palaces célestes », est saisissante par son ampleur, par son atmosphère et par sa poésie. Mais aucune description ou aucune image ne remplace l’expérience vécue par le visiteur qui déambule au pied de ces monuments triviaux et poétiques. 

Les sept palaces célestes _Anselm Kiefer-pj

Et vous aurez qui plus est, jusqu’à la fin du mois d’août, raison supplémentaire de vous y rendre pour voir l'exposition exceptionnelle dédiée à Juan Muñoz : « Double bind and around ». Réalisée initialement en 2001 pour la Turbine Hall de la Tate Modern à Londres, c’est la première rétrospective de l’artiste espagnol en Italie. Elle met en scène, à travers un jeu très sensible avec l’espace architectural, quinze de ses œuvres principales, et notamment Double bind, une structure de plus de 1500m² qui plonge le visiteur dans un complexe jeu de niveaux superposés qui semble habité de figures fantasmatiques. Outre ses autres œuvres plus connues comme ses Hanging figures ou ses Conversation pieces, l’installation Many Times rassemble une foule de figures anonymes dans lequel le visiteur est immergé, le tout dans un espace vertical inondé d’une lumière aveuglante. 

Double bind_Juan Munoz-pj

The nature of visual illusion_Juan Munoz-pj

Hanging figure_Juan Munoz-pj

Many times_Juan Munoz-pj

Le Hangar Bicocca, avec sa programmation précise et sensible, sera en somme le lieu à ne pas manquer durant l’été milanais, pour qui est prêt à s’aventurer en dehors du centre historique, prêt à découvrir des expériences artistiques, à la fois sensorielles et spirituelles.

All Articles
22 December 2016 Finalmente è Natale...Beato chi resta a Milano!

Tantissimi eventi in programma per allietare le vacanze e scoprire come è #BellaMilano!

 
Il pane della comunità 14 December 2016 Il pane della comunità

La ricetta è quella rigorosa del disciplinare della Camera di Commercio di Milano: materie prima selezionate, tempi di lievitazione lentissimi, tanta passione e pazienza. Un insolito punto di vista sul panettone milanese espresso da un panificatore artigianale, che definisce il dolce tipico del Natale come “pane ricco”.

10 December 2016 Brividi a Milano con Noir in Festival!

Approda a Milano Noir in Festival, l'appuntamento con il cinema noir che da venticinque anni tingeva di giallo le bianche valli di Courmayeur.

Diretto da Giorgio Gosetti e Marina Fabbri, il Festival sarà nelle sale milanesi dall'11 al 14 dicembre, dopo una prima tappa a Como.

7 December 2016 Donatella Brunazzi - Museo Teatrale alla Scala

A Parigi, nel  1911 i più importanti esponenti del mondo della cultura artistica e musicale milanese si unirono, sostenuti dal Governo e dal re Vittorio Emanuele III, con lo scopo di aggiudicarsi all'asta un lotto di cimeli musicali e teatrali di straordinario valore messi all'asta dall'antiquario Sambon. Tra loro vi erano figure illustri: il duca Uberto Visconti di Modrone Presidente del Teatro alla Scala, Giacomo Puccini, Umberto Giordano, Arrigo Boito, Ettore Modigliani, il tenore Enrico Caruso, gli editori Ricordi e Sonzogno. Grazie al loro impegno  e a questa prima acquisizione venne istituito il Museo Teatrale alla Scala, inaugurato nel  1913.

Dal 1 gennaio 2016 Donatella è la Direttrice del Museo Teatrale, le radici della sua vita professionale sono profondamente legate a due ambiti dell'eccellenza culturale milanese, apparentemente distinti ma in realtà molto vicini tra loro: la moda e il teatro.

Camera di Commercio

Camera di Commercio Industria Artigianato e Agricoltura di Milano.
Tutti i diritti riservati.